Prothèses

La dent naturelle est fixée à l’os de la mâchoire par la racine. L’absence de racine nous oblige à trouver des solutions pour fixer une prothèse sur un support solide. Il existe 3 méthodes pour pallier l’absence de racine.

Traitements

Trois possibilités :

  • L’implant
  • Le bridge
  • L’appareil amovible

L’implant ou racine artificielle

Il s’agit de remplacer la racine par une racine artificielle intégrée dans l’os, si celui-ci est suffisamment volumineux et de bonne qualité. C’est sur cette racine artificielle que sera posée la couronne.

Avantages : Il préserve les dents voisines et permet de maintenir le volume osseux et d’éviter leur déchaussement.

Inconvénients : L’os dans lequel sera posé l’implant doit être suffisamment volumineux et de bonne qualité.

implant ou racine artificielle

L’appareil amovible

Les dents sont posées sur un châssis en métal qui s’appuiera sur la gencive et les dents restantes.

Avantages : Inévitable lorsque les autres solutions sont impossibles.

Inconvénients :

  • Est amovible
  • Plus volumineux et moins confortable qu’une solution fixe (bridge ou implant)
  • Sollicite les dents restantes
  • Risque d’abîmer la gencive

Le bridge : c’est un pont

Il s’agit d’utiliser les dents situées de chaque côté de la dent absente pour réaliser un bloc de trois couronnes dont l’une sera, comme un pont, attachée aux deux autres qui servent de pilier. Ce travail peut également être effectué sur un nombre de dents plus important.

Avantages : La solution la plus classique, présentant une grande fiabilité, assurant une parfaite esthétique.

Inconvénients : On prépare les dents voisines en les taillant et très souvent en les dévitalisant.

bridge dentaire

Carie débutante

Pour ce type de petite carie, les composites (matériaux apparentés aux résines) conviennent parfaitement. Ils sont esthétiques et ont la même couleur de la dent

Carie plus volumineuse

Sur ce type de carie, les composites ne peuvent offrir une garantie de durée. En effet, ces matériaux, au fil des années, se fissurent, le joint avec la dent s’agrandit, devient perméable aux bactéries engendrant des reprises de caries.

De plus, ils ne peuvent protéger les parois fragiles. Ces obturations sont ainsi régulièrement refaites, de plus en plus grosses, nécessitant de dévitaliser la dent, puis de la couronner.

L’inlay, fait au laboratoire, présente une morphologie beaucoup plus précise, préserve mieux les parois résiduelles et permet de maintenir la dent vivante et lors- qu’il est fait en céramique ou en résine, il se confond avec la dent naturelle.

Carie atteignant le nerf

Une dent dévitalisée est extrêmement fragile, d’une part parce que son délabrement est important, d’autre part, parce que la dentine n’étant plus irriguée, devient cassante. De plus, la dent à tendance à noircir.

La fracture des dents dévitalisées est, avec le “déchaussement”, la principale cause d’extraction. Ces dents doivent impérativement être protégées avec une couronne.  Dans certains cas, elles sont auparavant reconstituées à l’aide de faux-moignons métalliques. Ces nouvelles techniques de prothèse permettent de reproduire non seulement la couleur naturelle de la dent, mais aussi de conserver, voire améliorer la forme initiale.

Traitements

reconstitution dentaire

5 chirurgiens-dentistes
Salle de chirurgie

Empreinte en 3D

Simulation d'alignement dentaire en direct

5 salles de soin et 1 salle de consultation

SUD ESPACE SANTÉ

SELARL BITAR
43 Avenue d'Italie
80090 AMIENS

HORAIRES DU SECRÉTARIAT

  • lundi : 9h - 12h ; 14h - 17h
  • mardi : 9h - 12h ; 14h - 17h
  • mercredi : 9h - 12h
  • jeudi : 9h - 12h ; 14h - 17h
  • vendredi : 9h - 12h ; 14h - 17h

 

7 + 14 =